Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Magasin pour enfants.

Magasin pour enfants.

Aux Caprices de Clarisse : l'univers de l'enfant, le bonheur des parents.

MOSTRADAMUS, jeu de société

Un jeu qui vous assure une bonne ambiance.
Un jeu qui vous assure une bonne ambiance.

Avec MOSTRADAMUS, crises de rire et bonne ambiance garanties !

Possédez-vous le pouvoir de divination ?

 

Vous le saurez vite grâce à MOSTRADAMUS. Un jeu où deux équipes s'affrontent dans une course aux points de divination, les "Mostras", si dures à obtenir, et si faciles à voler !!

Saurez-vous deviner les mots de vos partenaires malgré des contraintes délirantes ?
Pourrez-vous prédire le nombre de mots que vous adversaires trouveront dans le temps imparti ?
Chant, mime, dessin, imagination, adaptation, ingéniosité, autant de capacités requises pour espérer finir en tête.

Mais la qualité qui fera la différence reste sans doute le self contrôle, car les crises de rire lors des épreuves risquent d'avoir raison de vous !!

  • Sandra Moreira Editions,
  • Contenu de la boîte : 220 cartes, 40 billets, 1 carte-méthodes, 1 sablier, 1 dé, 1 crayon, 1 règle du jeu,
  • Mostradamus fait appel à l'imagination et à la maîtrise de soi.

Prix à la boutique : 26.50€

 

Plus d'info par le journal "la voix du Nord" :

Imaginé par Christophe Chasseriaud, un professeur d'Hernicourt, ce jeu d'ambiance décalé est aussi créatif que son inventeur. Il vous faudra faire deviner des mots la langue pendue, en lisant sur les lèvres, en mimant...

Les jeux de société, Christophe Chasseriaud, a toujours apprécié d'y jouer « entre copains, pendant les vacances ». Au point de s'être lancé dans la création de Mostradamus, un jeu d'ambiance déjanté. « J'ai eu l'idée de créer ce jeu en 2003, explique le professeur de sport qui enseigne au lycée professionnel de Saint-Pol depuis 2004. Quand on jouait au Pictionary ou au Tabou, j'aimais bien, mais à chaque fois, on ne joue qu'avec une seule méthode : soit on mime, soit on dessine. Cranium n'existait pas encore », sourit Christophe Chasseriaud qui s'est alors lancé dans la rédaction de ses propres règles de jeu, avant de les déposer auprès de l'Institut national de la propriété intellectuelle dès 2003.

Mais le pari de réussir à éditer le jeu est encore loin d'être gagné. « Je me suis retrouvé bloqué par la partie graphique, car je ne dessine pas, et je ne connaissais personne qui soit capable de faire les dessins. » Une situation qui se débloque en janvier 2011, « en discutant avec un copain qui avait un ami qui dessinait et qui était partant pour me rendre ce service ». Le professeur de Mendès-France élabore alors un cahier des charges : « Gael Defontaine m'a ensuite fait une esquisse. Il a réalisé tout de suite exactement ce que je voulais  ».

Dix règles délirantes

Sur la boîte du jeu apparaît ainsi un personnage loufoque, à la langue pendue, les yeux bandés, devant une boule de cristal et des tas de billets qui s'envolent

... Autant de clins d'oeil aux règles et à l'atmosphère décalée du jeu. « La boule de cristal, c'est parce qu'il y a un côté prédiction. Les joueurs doivent deviner le nombre de mots que trouvera l'équipe adverse. » Quant à la langue pendue, il s'agit de l'une des dix contraintes auxquelles est soumis le joueur. « Il doit lancer un dé à dix faces qui lui indique par quelle méthode il doit faire deviner des mots. Il a alors deux minutes pour en faire découvrir un maximum. Puis il obtient un Mostra - la monnaie du jeu - par mot trouvé. Mais si l'équipe adverse avait prédit le bon nombre de réponses obtenues, alors c'est eux qui remportent les Mostra », indique l'Hernicourtois qui souhaitait créer « le plus d'interactivité possible » dans le jeu.

Vous devrez donc faire deviner le mot lapin tantôt en murmurant une chanson qui rappelle le mangeur de carotte, tantôt en le dessinant de votre main gauche, ou encore en le mimant... Autant de règles loufoques auxquelles ont adhéré les amis auprès desquels Christophe Chasseriaud a testé son jeu.

Aurez-vous l'audace de tenter une partie ?

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0